Remplacer ses ustensiles de cuisine par des équivalents plus écologiques

MT : Ustensile en bois : Faire le tri dans sa cuisine

MD : Ustensile en bois : A bien y penser, la cuisine regorge de multiples accessoires qui ne sont pas très écologiques.

Lorsque l’on regarde du côté des outils de cuisine, on remarque qu’elle est constituée de produits qui sont néfastes pour notre environnement : entre spatule en plastique, casseroles en teflon, pailles et couverts en plastiques… Et si pour une fois, on changeait nos habitudes ? Et si on remplaçait la fourchette à viande, les passoires en plastique, les assiettes et les autres ustensiles par des outils eco-friendly ? Voici les alternatives green à tout accessoire de cuisine.

Sélectionner des ustensiles de cuisson en bois

Quand nous achetons nos accessoires de cuisine : cuillères, louche, fourchette, et autres petits ustensiles, on penche instantanément pour le plastique. Pourtant, il n’est pas trop tard si vous voulez changer vos mauvaises habitudes. Pour ceux les plus courants comme le fouet, les couteaux, la planche à découper ou les couverts à salade, le bois est sans aucun doute le choix le plus écologique.

En plus d’être non polluant, c’est toujours plus esthétique d’avoir de la belle vaisselle en bois d’olivier ou une cuillère en bois au look design.

L’ustensile en bois est la nouvelle tendance de l’art de la table !

Des contenants en verre dans votre cuisine

Dans la cuisine, remplacez vos tupperwares par des récipients en grès ou en verre, se fermant grâce à du papier wrap. Il s’agira d’un tissu qui sera imprégné de cire d’abeille, parfait pour les bocaux, et remplaçant les couvercles en plastique ou en papier alu.

Pour conserver vos aliments en vrac comme les biscuits, les pâtes ou les lentilles, les bocaux en verre sont parfaits. Vous pouvez acheter des bocaux de conservation ou récupérer des bocaux achetés en grande distribution. Cela vous permettra de recycler le verre intelligemment.

Utiliser des pailles en bambou

Les pailles en plastique sont des sources de pollution non négligeables. Tous les jours, des milliards sont commercialisés. Entre les cafés du matin, les apéros l’été et les autres cocktails en tout genre, elles se glissent simplement dans nos verres. Pourtant, elles mettent du temps à se dégrader.

Vous pouvez ainsi par les remplacer avec des équivalents à la maison en papier compostables et biodégradables, en acier inoxydable, en amidon ou en verre. Notre coup de cœur ? La paille en bambou. Le bambou est un matériau durable, qui va s’adapter à de multiples climats et qui pousse rapidement. Il n’a besoin ni d’engrais ni de produits phytosanitaires.

Et si on choisit des équivalents recyclés ?

Savez que nos moules à gâteaux, nos poêles et nos casseroles, sont faits à partir de teflon, qui contient des perturbateurs endocriniens ? Ce sont des produits hautement cancérigènes, responsables de multiples formations génitales. En plus, quand la température atteint les 230°C, le teflon peut être très toxique.

Une alternative intéressante reste la fonte et l’inox. Ces deux matériaux sont beaucoup plus sains et résistants.

Si auparavant, il n’y avait pas d’ustensiles de cuisines réalisés avec des matériaux recyclés, la marque Tefal lance la gamme So Recycled : une gamme d’ustensiles pour vos préparations culinaires à base de matières recyclées. Cette gamme est conçue dans de l’aluminium 100% recyclé. Cela permet de consommer 90% de CO2 en moins. De plus, il est plus résistant et robuste, si l’on compare au métal classique.

Une cafetière en verre ou en bois : On tente !

Plutôt que d’acheter une cafetière électrique, pourquoi ne pas acheter un modèle plus écologique ? Il existe des cafetières qui sont fabriqués en verre, en bois avec une touche de cuir. Ce sont des cafetières, à l’instar de celles de chez Chemex, fonctionnant à l’aide d’un simple filtre à papier et de l’eau chaude.

Non seulement, la saveur du café est tout simplement exquise, mais en plus, la cafetière trônera fièrement sur votre plan de travail, avec son look chic et esthétique.

Manger à l’extérieur avec de la vaisselle écolo

Entre les gobelets en plastique, les bouteilles ou les tupperwares, manger outdoor n’est pas vraiment une opération écologique. C’est une excellente raison pour opter pour des équivalents plus respectueux de l’environnement.

Pour vos déplacements, investissez dans une bouteille ou une gourde réutilisable. Qu’elle soit en verre ou en inox, la gourde peut se garder longtemps et vous évitera de produire des déchets. Et pour emporter vos plats, nous vous conseillons de miser sur la vieille boîte à bento japonaise, un classique ! Pour vos couverts jetables, il existe des équivalents qui sont conçus en bambou, qui sont réutilisables après nettoyage. En plus, ils sont bien plus jolis et plus chics que leurs confrères en plastique.

Les articles de nettoyage dans sa cuisine

Outre le couteau de cuisine, la planche à découpe, les articles de pâtisserie… Nombreux sont les équivalents que l’on peut trouver dans sa cuisine. Justement, même du côté du nettoyage, vous pouvez compter sur divers équipements écolos et design.

Pour rincer vos assiettes et vos couverts, vous pouvez ainsi utiliser des nettoyants à base de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude ou de savon de marseille. Pour compléter votre panoplie de produits, vous ne devez pas oublier les accessoires courants comme l’éponge ou encore les brosses. Mais vous pouvez remplacer l’éponge classique par l’éponge Tawashi. C’est une éponge en corde, en laine ou en textile. Pour les brosses, vous allez remplacer les modèles en plastiques par de belles brosses en bois.

Une idée de recette pour fabriquer son liquide vaisselle

Afin de créer du liquide vaisselle bio, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 50 g de savon de Marseille ;
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle de votre choix ;
  • 1 litre d’eau ;
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude.

Vous n’aurez qu’à faire chauffer l’eau dans une casserole et d’ajouter les copeaux de savons. Laissez refroidir avant d’ajouter du bicarbonate de soude, du vinaigre et des H.E. Laissez refroidir avant de verser le mélange dans le contenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *