Quelques conseils pour se constituer sa première cave à vins

Les vins de France occupent une place centrale dans l’univers du vin, le vin bordelais comme le pinot noir ont une renommée internationale et sont consommés à toutes les tables du monde. À commencer par la France où les accords mets-vins sont légions tant dans la haute gastronomie que dans l’intimité des foyers. C’est pourquoi de nombreux français veulent se constituer une cave à vin, mais quand on veut  de lancer on ne sait jamais trop où commencer.

Trouver une cave adaptée

La première étape avant de commencer à acheter du vin pour votre cave est de déterminer les conditions de stockage, soit la cave à proprement parler. Si vous avez la chance de disposer d’une cave chez vous, elle pourra servir de cave naturelle pour accueillir vos grands crus.

 

Si vous n’avez pas ce luxe, il existe d’autres solutions. La première étant d’acquérir une cave à vin électrique, qui s’apparente à un petit réfrigérateur dédié à vos bouteilles. L’autre option est de déposer tous les vins auprès d’un entrepôt externe spécialisé dans le stockage de vins et spiritueux.

 

Faire confiance à votre caviste habituel

Une fois le lieu de stockage défini, il sera temps de passer à l’achat de vin, clé de voute de la constitution d’une cave. S’il est tout à fait possible de passer par la grande distribution pour s’approvisionner, il est vivement recommandé de rendre visite à votre caviste. Ce dernier, ne fait pas que vendre du vin, il vit une véritable passion du vin et saura vous la transmettre.

 

De plus, si vous n’avez pas le temps de suivre des cours d’oenologie, il sera d’excellent conseil – que ce soit pour vous aider à trouver un pour accompagner vos charcuteries ou vos fromages du jour ou alors vous aider à trouver les meilleurs vins pour votre cave.

 

Enfin, passer par un caviste c’est aussi la garantie de trouver des vins du terroir (de la vallée du Rhône aux Coteaux du lyonnais). Et, un privilège offert par les cavistes vous donneront que vous ne retrouverez que rarement dans la grande distribution – sinon jamais – c’est celui de la dégustation de vins afin d’affiner votre  choix parmi les vins proposés.

 

Varier les bouteilles de votre cave à vin

Une bonne cave à vin, c’est avant tout une cave variée, une cave représentative des vins du monde. Même si la France a cette réputation chauviniste, en matière de vins, il n’y a pas de mal à s’ouvrir aux vins étrangers (les vins italiens sont des vins fins tout aussi réputés que les vins français).

 

Il est donc important de varier ses habitudes d’achat pour toujours découvrir de nouveaux vins. A titre exemplatif, voici quelques canaux d’approvisionnement :

  • Visiter directement les viticulteurs de régions viticoles : cela vous permettra de découvrir de nouveaux cépages et d’éveiller vos papilles à de nouveaux arômes ;
  • Aller à une foire aux vins ou à un salon des vins : ce genre d’événement vous permettra parfois de dénicher de vrais trésors ;
  • Les ventes aux enchères : le meilleur moyen de trouver des vieux millésimes, des grands vins ou des crus classés ;
  • Passer par la vente de vin sur internet : l’avantage de cette méthode sera de trouver une large gamme de vins rapidement et facilement.

 

Prendre du plaisir à constituer sa collection

Un conseil qui semble une évidence : à moins d’entamer une reconversion en sommelier ou de voir le vin comme un investissement, la constitution de votre cave doit rester un plaisir.

 

Choisissez donc d’abord des vins que vous aimez. Ne vous arrêtez pas aux appellations ou aux tendances, composez votre cave avec passion, comme un bar à vin qui constituerait sa carte de vins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *